• alt text

    Identité des clubs de L1 en 2012-2013

  • A l’image de la France (photo publiée sur l'équipe

    A l’image de la France (Photo publié sur lequipe.fr)

  • La passion partisane : derbies et identités azuréennes (photo nice-matin.com du 2 avril 2011)

    La passion partisane : derbies et identités azuréennes (photo nice-matin.com du 2 avril 2011)

Pourquoi le faible peut-il battre le fort ?

C’est cette question que l’auteur a longuement étudié, au point d’en faire sa thèse de doctorat.

Eric Medjad a pris le contre-pied de la plupart des théories concernant la performance. Au lieu de se pencher sur les raisons de l'échec et sur les corrections à faire pour l'éviter, il a délibérément choisi d’observer la réussite et la méthode qui a mené les hommes à la victoire.

Dans cette recherche sur la performance collective, il a dans un premier temps scruté le parcours de l’OGC Nice en 2003 : un club qui n’existait pour ainsi dire plus quinze jours avant le début du championnat ; interdit de recrutement hormis des joueurs libres ou simplement prêtés ; sans se préparer correctement et que tous les spécialistes voyaient terminer dernier…
Comment une telle équipe a-t-elle pu être en tête de la Ligue 1 pendant 24 journées ?
Face à un tel mystère, à une telle bizarrerie sportive, l’auteur a paradoxalement laissé de côté l'aspect sportif. Il a validé l’hypothèse selon laquelle des éléments extérieurs au terrain ont influencé la performance de manière déterminante : les supporters, les médias, les partenaires économiques, l’environnement social, les comportements et les attitudes locales, l’histoire du club mais aussi celle de la ville. Il est remonté à la source de ce succès lorsque le club était encore en en Ligue 2 et a analysé le fil des évènements jusqu’à l'aboutissement de la dynamique sportive qui a eu lieu plusieurs années après. Il a ainsi mis en lumière les nombreux fondements du succès collectif que vous pourrez découvrir tout au long de ce livre. Entre-autres,  vous apprendrez que l’équipe niçoise n’a fait que reproduire un comportement ancestral, que sa prouesse débute à un moment très précis appelé le Kairos et que les contes et les mythes ont eu une influence déterminante. Enfin, vous découvrirez les mécanismes indispensables de liage-déliage dans la progression de la performance, de bipolarité de l’identité, etc.
Comme tout ceci aurait pu être un phénomène uniquement niçois, l’auteur a par la suite étudié l’accession en Ligue 2 du Stade Brestois 29  (2004). Il a alors pu confirmer que les éléments extérieurs au terrain ont aussi influencé les performances brestoises :

 

Pour gagner les niçois ont leur recette et les brestois la leur.


Avec La Performance Collective, on peut dire qu’il y a un avant et un après. Aucun club de sport collectif ne pourra faire l’impasse sur les découvertes que retrace ce livre au risque d’être particulièrement désavantagé par rapport à ceux qui en tiendront compte.

Le premier club à s’être appuyé sur ces découvertes est le FC Grenoble Rugby. Au cours d’une saison 2009 catastrophique (10ème du  ProD2), ce club s'est redressé de manière magistrale en appliquant les principes du Docteur Éric Médjad. En effet, il a terminé 5ème en 2010, second en 2011, puis champion en 2012 : une progression qui ne doit rien au hasard...

 

 

Derniers articles